Table of contents

Restaurateurs : 8 conseils pour améliorer la productivité de votre équipe

En restauration, productivité et rentabilité sont liées. Plus votre équipe fait preuve d’efficacité, plus vous pourrez améliorer la rotation de vos tables et satisfaire une large clientèle. Mais avec une telle pression sur vos employés, ils peuvent vite s’épuiser, ce qui ne fera que nuire au parcours client. 

Comment avoir une équipe productive tout en conservant un environnement sain ? Quelle formule permet de calculer la productivité horaire ? Quels sont les outils qui vont vous faciliter la tâche ?

Dans cet article, découvrez nos 8 conseils pour augmenter la productivité de votre équipe.

Progress bar

Step 1 of 1

Augmentez la fréquentation de votre restaurant avec Google My Business

Comment calculer la productivité de votre équipe ?

Il existe plusieurs façons de calculer la productivité, la rentabilité, ou encore les marges que vous effectuez au quotidien. 

Parmi les principales formules, on retrouve le calcul de la productivité horaire, idéal pour analyser la performance de votre équipe :

Chiffre d’affaire HT ÷ Nombre d’heures travaillées

Cette formule met en relation les ventes qui ont été effectuées par rapport aux heures travaillées par vos employés. En effectuant ce calcul, vous devriez être en mesure de connaître le chiffre d’affaires produit par votre équipe en 1h dans votre restaurant.

Cette mesure peut être effectuée sur différentes périodes : au mois, à la journée, ou au service. L’intérêt d’une analyse aussi fine que cette dernière est qu’elle vous permet de juger si votre restaurant est plus productif le midi ou le soir, et d’adapter votre activité en conséquence.

8 façons d’optimiser la productivité de vos équipes

1. Organiser les différents postes de travail intelligemment

Une équipe ne peut pas être efficace sans une bonne organisation, et pour cela chaque mission effectuée dans votre restaurant doit être correctement définie. Avec une optimisation des tâches répétitives (notamment la production des plats), vous serez plus rapides.

Si vous travaillez dans un restaurant où les équipiers sont polyvalents, il est important de penser à une bonne rotation des équipes pour qu’ils ne perdent pas leur motivation dans des tâches trop répétitives.

2. Recruter des managers compétents 

La première formation qu’obtiennent vos équipiers est primordiale pour le reste de leur expérience. C’est celle-ci qui imposera les attentes, exigences, et le rythme attendu dans votre établissement pour optimiser votre productivité.

C’est lors des premières semaines que les formateurs et managers devront montrer l’exemple.

  • Préparer un guide d’accueil pour le nouvel arrivant

  • Effectuer une formation sur une semaine voire deux si nécessaire

  • Organiser l’accompagnement des nouveaux (avec un parrain/binôme de travail)

3. Avoir un matériel ergonomique

Le secteur de la restauration évolue, et avec cette digitalisation de nombreux outils font leur apparition pour accompagner le gestionnaire dans son activité.

  • Bornes de commande

  • QR code (prise de commande et paiement)

  • Système de caisse tactile

  • Outils de gestion intégrés pour le planning, la comptabilité, etc.

Ces outils doivent être intuitifs et faciles à utiliser pour que vos équipes puissent être efficaces et que les extras que vous recrutez s’y adaptent rapidement.

4. Modifier le menu

Certaines modifications peuvent être effectuées sur votre menu afin d’avoir des offres plus rentables. Par exemple, proposer des formules vous permettra d’avoir une prise de commande plus rapide : réduction du temps de décision du client et du temps de préparation des plats.

Si vous souhaitez changer votre menu en toute simplicité, nous avons dédié un article à ce sujet : menu par QR code, respect de la saisonnalité, nouvelle identité visuelle, etc.

5. Négocier le coût de vos charges

Si vous cherchez à être plus rentable, vous pouvez aussi réduire vos charges directes et indirectes. Commencer par la négociation auprès de vos fournisseurs (stocks, dépenses énergétiques). 

Travaillez également à la réduction du gaspillage alimentaire. Une des solutions peut être de proposer un menu unique à la journée : réduire les plats pour avoir des stocks fixes et éviter la surproduction, qui revient à mettre votre argent à la poubelle au-delà du gaspillage alimentaire.

6. Créer un bon environnement de travail

Il n’y a pas de formule magique pour créer une ambiance de travail stimulante, mais plusieurs éléments peuvent venir y contribuer. 

Motivation et communication

Créer une équipe soudée et motiver le personnel passe en grande partie par la communication, le temps d’écoute que vous accordez à vos employés. Organisez des rendez-vous mensuels (ou plus espacés) pour faire des bilans individuels. L’occasion de féliciter vos employés pour leurs réussites, présenter les axes d’amélioration, ou encore discuter des perspectives d’évolution.

Pauses régulières

Le rythme de travail peut être assez intense, avec des services de jour/nuit et des périodes de rush difficiles à tenir. Pour que vos équipiers restent en forme, il est important d’inclure dans leur emploi du temps suffisamment de moments pour souffler, prendre l’air avant de revenir.

Pour toutes les journées de 6h, 20mn de pauses consécutives (non fractionnées) doivent être attribuées en plus de la pause déjeuner.

7. Optimiser le parcours client

Entre l’arrivée, le choix de table, la commande, jusqu’à l’encaissement, vous avez plusieurs opportunités de rendre le parcours client plus fluide et rendre votre équipe plus rapide. 

L’astuce du moment : rendre les clients autonomes sur le plus de points possible. 

Aujourd’hui, l’utilisation d’un QR code pour la prise de commande et l’encaissement est fortement utilisée par les restaurateurs, puisqu’elle permet aux clients d’avancer à leur rythme. 

Grâce à ce type d’outil, vous pourrez fonctionner avec moins de serveurs, et n’aurez plus à attendre que le terminal de paiement soit disponible ou que les clients aient choisi leur mode de paiement préféré pour débarrasser la table.

8. Analyser les résultats de vos actions

Une fois que vous aurez mis en place les outils de gestion de votre choix, vous pourrez analyser les résultats de vos actions sur plusieurs semaines (pour s’assurer qu’ils ont été impactants). Par exemple, en calculant la productivité horaire, vous pourrez déterminer les heures de travail optimales où votre équipe est la plus efficace.

Dans l’ensemble, la marche à suivre est le “Test & Learn” : essayez différentes stratégies pour vous en tenir à celle qui fonctionne le mieux. C’est en analysant les résultats de vos actions que vous serez capables d’effectuer les changements nécessaires et d'améliorer votre activité sur le long terme.

Progress bar

Step 1 of 1

Augmentez la fréquentation de votre restaurant avec Google My Business

Liza Giraud