Table des matières

Comment ouvrir un kebab ? Les 8 étapes à suivre.

Les français sont les deuxième plus grands consommateurs de kebab, avec près de 11 kebabs consommés par seconde. Ce qui nous laisse penser qu’ouvrir un kebab c’est la réussite assurée, tant que rien n’est laissé au hasard en amont. 

Faut-il faire une étude de marché avant d’ouvrir un kebab ? Quelle est la TVA applicable ? Comment promouvoir votre kebab avant l’ouverture ?

Découvrons ensemble les 8 étapes à suivre pour ouvrir un kebab dans les meilleures conditions.


SumUp vous accompagne dans l'ouverture de votre kebab ! Gagnez du temps avec un équipement professionnel, des solutions de paiement intégrées, et un service client fiable.

Je découvre la caisse

1. Rédiger un Business Plan

Si vous souhaitez souscrire à un prêt pour financer votre projet, vous aurez besoin de présenter un business plan complet. Quel sera le nom de votre enseigne ? Comment allez-vous vous différencier ? 

Toutes vos documentations devront être réunies sous un même plan :

Executive summary

L’executive summary donne vie à votre projet en quelques mots, et permet à vos collaborateurs d’en comprendre les grandes lignes (concept, emplacement, stratégie, plan de communication, etc). C’est l’équivalent d’un pitch du projet de votre kebab, qui doit donner envie au lecteur de lire la suite.

Etude du marché

Avant d'ouvrir son kebab, il faut commencer par comprendre les attentes du marché. Dans la ville, le quartier où vous prévoyez d’ouvrir, les consommateurs ont sans doute déjà leurs habitudes, et il faudra trouver votre place.

L’idée est d’identifier les tendances de l’année, les nouvelles habitudes de consommation, les concurrents, afin d’être certain de répondre à la demande.

Analyse de l’offre

Mettre en adéquation l’offre de votre kebab avec votre clientèle cible. Vous pouvez avoir le meilleur produit, mais s’il n'intéresse personne, ça ne vaut pas forcément le coup de mettre autant de temps et d’énergie dans un tel projet. Il faudra donc définir la meilleure offre compte tenu de votre concept. 

Stratégie de croissance

Comment s’y prendre pour attirer le nombre de clients nécessaire pour couvrir les dépenses ? 

Différentes stratégies peuvent être mises en place : des tarifs attractifs pour un volume important, ou des prix plus élevés pour un petit volume.

Etats financiers prévisionnels

Avant d'ouvrir votre kebab vous allez devoir créer un :

  • Bilan prévisionnel

  • Compte de résultat prévisionnel

  • Tableau de flux de trésorerie prévisionnel

Il n’est pas attendu de vous d’être un expert en comptabilité, mais d’être en mesure de prévoir dans les grandes lignes le chiffre d’affaires que vous espérez atteindre.

2. Trouver un financement

Quel est le budget nécessaire pour ouvrir un kebab ?

En plus de l’initial, l’ouverture d’un kebab nécessite de financer des :

  • Frais d’immatriculation, actes notariés, honoraires..

  • Droits de bail, loyers

  • Factures d'électricité, d’eau

  • Investissements matériels

  • Stocks de marchandises

  • Salaires 

  • Assurances

  • Frais de communication et marketing

  • Et des imprévus !

Nous vous conseillons donc de prévoir un budget assez large pour ne pas être pris de court.

Bien que ce budget peut s’élever jusqu’à 600 000€ pour un kebab franchisé (Gur, Nabab, Luks Kebab), ces coûts ne sont pas aussi importants si vous vous lancez indépendamment (environ 20 000€). 

Comment réunir ce financement ?

Pour réunir le financement nécessaire avant l’ouverture, vous avez différentes options : 

  • Apport personnel

  • Emprunt bancaire

  • Levée de fonds (crowdfunding)

  • Aides de l’état

Renseignez vous sur toutes les possibilités liées à votre région, projet, et entourage, afin de déterminer si votre projet pourra voir le jour.

3. Appliquer la bonne TVA

Quelle TVA doit-être appliquée en restauration ?

  • 5,5% : Pour tout ce qui peut être conservé pour être consommé plus tard.

  • 10% : Pour tout ce qui sera consommé immédiatement (sur place ou à emporter)

  • 20% : Pour les boissons alcoolisées et autres aliments (confiseries, chocolat..) consommés sur place ou à emporter.

Autrement dit, si vous ne pratiquez pas de vente d'alcool ou de desserts, vous aurez des taux entre 5,5 et 10% (directement enregistrés dans votre logiciel de caisse).

4. S’occuper des formalités administratives

En restauration rapide, deux formations doivent être effectuées obligatoirement avant d’ouvrir.

  • Permis d’exploitation

Le permis d’exploitation remplit plusieurs fonctions : sensibilisation alcoolisme et stupéfiants, prévention du bruit, droits et obligation du restaurateur. Si vous avez l’intention de vendre des boissons alcoolisées dans votre établissement, le permis d’exploitation vous permettra de faire une demande de licence de débit de boissons.

Cette formation dure 2 jours et demi, pour une validité de 10 ans.

  • Formation HACCP

La formation à l’hygiène alimentaire est obligatoire pour tous restaurateurs, à moins qu’une personne de votre effectif ait déjà effectué la formation.

Cette formation dure environ 14h.

Progress bar

Step 1 of 1

Promouvoir son restaurant - en ligne - gratuitement

Facebook, Instagram, TripAdvisor : découvrez toutes les astuces pour faire connaître votre restaurant gratuitement sur les plateformes en ligne.

5. Créer la structure juridique de son kebab

Choisir la bonne structure juridique est une étape importante puisque votre lieu ne pourra pas exister sans. Plusieurs options s’offrent à vous, avec leurs avantages et inconvénients : 

La SASU ou EURL sera suffisante si vous souhaitez ouvrir votre restaurant avec un seul associé. Au-delà d’un associé, c’est la SAS ou SARL qui est plus adaptée. La plupart des kebabs sont formés à partir de ces structures juridiques puisqu’elles sont assez simples à gérer.

La SARL est ouverte à 2 entrepreneurs minimum et 100 maximum, qui supporteront leurs pertes uniquement à hauteur de leurs apports. Cette structure permet de bénéficier d’une protection du patrimoine importante grâce à la responsabilité limitée des associés et d’une grande souplesse dans la gestion. 

6. Rechercher un local commercial

Pour donner vie à votre projet, il faut trouver un lieu adapté.

Visibilité

  • La zone est-elle suffisamment passante ? 

  • Le kebab est-il facile d’accès ?

  • La zone de chalandise est-elle assez importante ?

Superficie

  • Quelle quantité de couverts souhaitez vous pouvoir servir ?

En fonction de vos objectifs de vente (à emporter, livraison, sur place…), vous pourrez choisir un local plus ou moins grand pour votre kebab.

Aménagement

Après avoir sélectionné le local idéal, vous devez prendre plusieurs décisions sur l'aménagement : Allez-vous effectuer des travaux de remise en état ? Souhaitez-vous donner une identité visuelle à votre établissement, avec l’avis d’un architecte d’intérieur sur la décoration de votre établissement ?

Si vous envisagez de vous lancer dans des travaux, sachez que votre kebab est considéré comme un ERP (établissement recevant du public), et vous devez donc obtenir un permis de construire dans les cas suivants :

  • Création d'une construction nouvelle (indépendante de tout bâtiment existant)

  • Agrandissement d'une construction existante, si les travaux ajoutent une surface de plancher ou une emprise au sol supérieure à 20 m²

  • Modification des structures porteuses ou de la façade du bâtiment

  • Travaux portant sur un immeuble inscrit au titre des monuments historiques ou se situant dans un secteur sauvegardé.

7. Définir les besoins matériels et humains

La liste du matériel indispensable pour ouvrir un kebab :

  • Broche (döner)

  • Comptoir

  • Mobilier (dont tables et chaises)

  • Vitrine réfrigérée

  • Four électrique ou à gaz

  • Friteuse

  • Lave vaisselle et lave-verre

  • Trancheuse électrique

  • Emballage (pour les plats à emporter)

  • Caisse enregistreuse (tablette, logiciel de caisse, tiroir caisse, douchette, etc)

  • Terminal de paiement

L’équipe à recruter :

Selon la taille de votre établissement, le personnel à recruter ne sera pas le même. En suivant notre article dédié au recrutement, vous pourrez déterminer les postes dont vous aurez besoin, et sous quel type de contrat les recruter.

Les options :

  • CDI

  • CDD

  • Extra (pour répondre à des besoins ponctuels et limités dans le temps)

  • Intérim (pour des besoins temporaires)

  • Apprentissage (avec des aides à l'embauche)

Assurez-vous d’avoir une équipe cohésive, et d’avoir eu le temps de la former et bien l’intégrer avant d’ouvrir vos portes.

8. Mettre en place un plan marketing pour l’ouverture

Avant d’ouvrir un kebab, il faut en faire sa promotion. Plusieurs options existent :

Réseaux sociaux

Créez un compte Instagram et Facebook dédié à votre kebab. Un des avantages de ces réseaux est qu’ils permettent d’intégrer directement un bouton "commander" qui renvoie à votre site, ou la plateforme de livraison sur laquelle votre restaurant est intégrée. Ce sont également ces pages qui vont donner envie aux clients de venir sur place, avec les bonnes photos, les avis d’autres clients en commentaires, et vous permettre de répondre à leurs questions.

Flyers

Quelques jours avant l’ouverture, distribuez des flyers à la sortie des collèges, lycées, en proposant des promotions sur les menus pour les premiers arrivants. Cela vous permettra de démarrer fort avec de potentiels clients à fidéliser !

Progress bar

Step 1 of 1

Promouvoir son restaurant - en ligne - gratuitement

Facebook, Instagram, TripAdvisor : découvrez toutes les astuces pour faire connaître votre restaurant gratuitement sur les plateformes en ligne.

Liza Giraud