Comment ouvrir une boucherie en 7 étapes ?

Après des années de formations et d’expériences, il est naturel pour un grand nombre de bouchers de vouloir ouvrir une boucherie. Comme toute création d’entreprise, en particulier dans l’industrie alimentaire, de nombreux éléments sont à prendre en compte; du choix de votre local en passant par les obligations réglementaires, sanitaires et procédures administratives.

Quelles sont les étapes principales pour ouvrir une boucherie ? Comment réaliser son business model et son analyse de marché ? Quel statut juridique favoriser et quelles sont les sources de financement  ? 

Découvrez les 7 étapes pour ouvrir une boucherie avec succès !

Progress bar

Step 1 of 1

Rédiger son business plan !

Définition d'un projet, prévisions financières, reprise : téléchargez ce livre blanc gratuitement pour être guidé sur les étapes clés permettant de rédiger le business plan de son commerce.

En soumettant ce formulaire, vous acceptez de recevoir des communications marketing de SumUp.

1. Procéder à une étude de marché détaillée avant d’ouvrir sa boucherie

L'analyse de marché est cruciale pour comprendre non seulement les particularités de l'environnement économique propres à l'industrie de la boucherie mais également application à votre zone de chalandise. Voici les principaux éléments à considérer dans votre étude de marché :

  • Prendre de la hauteur sur l’industrie de la boucherie : Avant toute chose, prenez le temps d’analyser les tendances actuelles du secteur. Cela peut être la consommation de viande, la fréquentation des boucheries artisanales ou encore les préférences des consommateurs (viande rouge, plats préparés…). De nombreuses études sont disponibles en ligne mais faites-vous également votre propre avis en vous rendant dans plusieurs boucheries avant d’ouvrir la vôtre.

  • Comprendre son environnement local: Comme chaque région et villes à ses propres spécificités, il est aussi essentiel de comprendre la dynamique locale de la ville où envisagez d'ouvrir votre boucherie. L'objectif est de collecter des données qualitatives et quantitatives pour évaluer la viabilité commerciale de votre projet :

  • Données sociodémographiques de la population cible (revenus, tranche d'âge, catégories socioprofessionnelles, etc.) ;

  • Identification des points de passage les plus fréquentés (rues, axes de circulation, zones commerciales).

Commencez à répertorier différents emplacements potentiels pour votre boucherie.

  • Identifier les habitudes de consommation locales : De la même manière, renseignez-vous sur les préférences et habitudes alimentaires de votre clientèle cible. Cela peut être des considérations spécifiques, telles que la sensibilité aux produits bio, locaux ou halals, mais également l’attrait pour des produits régionaux (ex : la saucisse de Strasbourg en Alsace, l’andouillette dans la région Lyonnaise…)

  • Les prix moyens proposés: Comparez sur les prix pratiqués par les autres boucheries, cela vous permettra de mieux anticiper votre business plan et de comprendre le budget moyen de votre clientèle cible

2. Trouver l'emplacement idéal et le bon local

Maintenant que vous avez réalisé votre business plan et votre étude de marché, il est temps de trouver le bon local commercial pour ouvrir la boucherie de vos rêves. Voici les principaux critères à garder en tête pour un local de boucherie :

  • La visibilité de l'emplacement : Votre boucherie doit être facilement repérable et visible auprès des passants. Cela va de paire avec le choix de la rue identifiée dans votre étude de marché

  • La présence de boucheries concurrentes : La proximité d'autres boucheries peut certes indiquer une clientèle existante, mais cela peut également nécessiter un positionnement plus original pour ouvrir votre boucherie et vous démarquer au mieux.

  • Une présence d'autres commerces alimentaires : Si d'autres commerces non concurrents, tels que primeurs, épicerie, ou traiteurs, sont présents à proximité, cela favorisera sans aucun doute le passage devant votre future boucherie.

Acheter ou faire la reprise d'un fonds de commerce ?

La reprise d'un fonds de commerce d'une boucherie existante présente des avantages non négligeables. Vous disposerez immédiatement du local ainsi que du matériel et des équipements nécessaires pour votre activité de boucher.  Cette option offre également une sécurité additionnelle pour le début de votre activité, comme vous bénéficierez d'une clientèle existante. La reprise d'un fonds de commerce garantit ainsi un chiffre d'affaires minimum, si le niveau de qualité et de satisfaction est au minimum équivalent.

Cependant, il est important de noter que plusieurs éléments incorporels composent un fonds de commerce, tels que le droit au bail, le nom commercial, les contrats de travail (si le prédécesseur employait du personnel), les contrats d'assurance, et les autorisations administratives. Il est crucial de les examiner attentivement lors du processus de reprise.

3. Rédiger un business plan détaillé

Comme pour tout projet, vous aurez également besoin de rédiger votre business plan pour ouvrir votre boucherie. Le business plan détaille les aspects clés de votre projet, incluant vos objectifs, les stratégies pour les atteindre (notamment en termes de chiffre d'affaires), les ressources financières et humaines requises, les sources fournisseurs, et les étapes à suivre pour mettre en œuvre pour mener à bien l’ouverture de votre boucherie.

Un business plan comprend généralement les éléments suivants :

  • Taille de l’entreprise (nombre d’employés au démarrage et à moyen terme)

  • Description de votre projet

  • Produits proposés, producteurs et fournisseurs avec lesquels vous contractualiser

  • Le choix de l'emplacement

  • Les capitaux requis pour démarrer (local, équipement de bouchers…)

  • Les autres aspects financiers du projet, comme le compte de résultat prévisionnel, un plan de financement initial, et un chiffre d'affaires prévisionnel.

La réalisation d'un business plan précis pour votre boucherie s'avère précieuse pour convaincre des investisseurs, des banques, ou des partenaires commerciaux, en fournissant des informations détaillées sur les opportunités de croissance et de rentabilité de l'entreprise. Il peut également servir d'outil de gestion pour suivre la progression du projet et prendre des décisions stratégiques.

4. Trouver les bonnes sources de financement pour ouvrir sa boucherie

En ce qui concerne les sources de financement pour ouvrir votre boucherie, plusieurs options s'offrent à vous :

  • Le financement personnel : utiliser vos économies ou obtenir un prêt personnel pour couvrir les coûts liés à l'ouverture de votre boucherie.

  • Un prêt bancaire : solliciter un prêt auprès d'une banque au nom de votre entreprise, en fournissant votre business plan mentionné précédemment ainsi que des garanties de remboursement solides.

  • Les subventions locales et autres aides financières : explorer les subventions de démarrage et les prêts à taux avantageux disponibles pour les entrepreneurs ouvrant une boucherie, en se renseignant notamment auprès de la chambre de commerce ou de la mairie locale.

  • Recourir à des investisseurs : chercher des investisseurs, dans votre entourage ou non, intéressés par votre projet et pouvant vous aider à ouvrir votre boucherie en échange de parts dans votre activité.

La meilleure option dépendra de votre propre situation ainsi que du statut juridique que vous choisirez.

5. Choisir le bon statut juridique pour sa boucherie

Ouvrir une boucherie implique obligatoirement la création d’une entreprise et donc d’une structure juridique. Avec les différents statuts et formes juridiques existants, il est très facile de perdre pied et de ne pas avancer dans ses démarches administratives. Le type de structure que vous choisissez aura un impact significatif sur différents aspects de votre entreprise, tels que :

  • Sa fiscalité

  • Votre responsabilité face aux dettes

  • Une éventuelle limitation du chiffre d'affaires

Prenez ainsi le temps de bien choisir la bonne structure juridique (micro-entreprise, SASU, SAS, EURL, SARL…) et de comprendre tous les tenants et aboutissants de ces dernières.

6. Prévoir les bons équipements et matériels

Dans le cas où vous achèteriez votre propre local, il faudra également anticiper l’achat et la livraison des équipements et matériels nécessaires. Ouvrir une boucherie demande naturellement un coût conséquent de capitaux propres en termes de matériels. Voici une liste non exhaustive à garder en tête  : 

  • Les équipements de coupe et de préparation propres à une boucherie (scie à os, hachoire, table de découpe, machine à emballer sous vide…)

  • Les équipements de réfrigération et de stockage (chambres froides, armoires de réfrigération, congélateurs…)

  • Les équipements de cuisson (four de boucherie, grill…)

  • Le matériel de nettoyage et d’hygiène 

  • Les mobiliers (comptoire de service, étagères de stockage, balances de boucher)

  • Les outils de paiements et équipements informatiques (ordinateur et imprimante, caisse enregistreuse, terminal de paiement…)

Je découvre la caisse

7. Ouvrir sa boucherie en toute conformité

Au-delà des diverses formalités associées à l’ouverture d'une boucherie, le boucher doit impérativement se conformer aux réglementations professionnelles, notamment celles relatives à l'hygiène, à la sécurité et aux règles applicables aux commerçants. 

On peut y trouver :

Les réglementations sur la préparation, le transport et la vente de viande

La préparation, le transfert et la vente de viande sont soumis à des réglementations rigoureuses comprenant les points suivants :

  • L'animal doit avoir fait l'objet d'un contrôle vétérinaire avant et après l'abattage.

  • Les viandes de votre boucherie doivent provenir d'un établissement agréé.

  • La mise en place de procédures de traçabilité des viandes est obligatoire.

Les normes sanitaires pour ouvrir une boucherie

Conformément aux normes sanitaires définies par l'arrêté du 21 décembre 2009, votre boucherie est tenue de respecter plusieurs règles. Par exemple, la viande bovine doit être munie d'une étiquette incluant des informations telles que le pays d'abattage, le code référence de l'animal, le pays de naissance, le pays d'élevage et le pays de découpage.

Pour obtenir des informations complémentaires, vous pouvez vous référer à la Confédération Française de la Boucherie, Boucherie-Charcuterie, Traiteurs. 

Les autres démarches réglementaires obligatoires 

Pour ouvrir sa propre boucherie, certaines obligations doivent être respectées, et les formalités associées à l'exercice de cette activité artisanale se déroulent en plusieurs étapes essentielles :

  • Déclaration préalable aux services vétérinaires de la préfecture compétente : Avant d’ouvrir votre boucherie, il est impératif de faire une déclaration préalable aux services vétérinaires de votre préfecture locale.

  • Immatriculation au répertoire des métiers ou au registre du commerce et des sociétés : Selon le caractère artisanal ou commercial de votre activité, l'immatriculation au répertoire des métiers ou au registre du commerce et des sociétés sera également requise.

  • Déclaration au service sanitaire des normes d'hygiène et de sécurité : Une déclaration aux services sanitaires concernant le respect des normes d'hygiène et de sécurité est quant à elle obligatoire pour garantir la conformité de votre boucherie. Sans cela, vous ne pourrez pas ouvrir votre commerce.

  • Déclaration de la boucherie à la DDCSPP : La boucherie doit être déclarée à la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations (DDCSPP) pour assurer le respect des normes sociales et de protection des consommateurs.

  • Enregistrement auprès des Services Vétérinaires Départementaux : Enfin en cas de vente de viande à des collectivités ou de congélation de viandes d'origine animale, l'enregistrement de la boucherie doit être effectué auprès des Services Vétérinaires Départementaux. Une déclaration de dérogation à l'obligation d'agrément sanitaire peut être nécessaire dans ce cadre.

Progress bar

Step 1 of 1

Rédiger son business plan !

Définition d'un projet, prévisions financières, reprise : téléchargez ce livre blanc gratuitement pour être guidé sur les étapes clés permettant de rédiger le business plan de son commerce.

En soumettant ce formulaire, vous acceptez de recevoir des communications marketing de SumUp.

SumUp Team